Ce forum contient 6 sujets et a été édité pour la dernière fois par  Web-admin il y a 1 an et 8 mois.

    • Forum
    • Sujets
    • Messages
    • Dernier message
    • Érotisme : réveillez votre désir

      L’érotisme est la suggestion de l’amour physique et sensuel via des gestes, des mots ou une attitude. Contrairement à la pornographie, l’érotisme suggère mais ne montre pas vraiment et possède une dimension artistique. Littérature érotique, films érotique, fantasmes érotiques… Rien de mieux que l’érotisme pour pimenter sa vie de couple ou inventer des jeux de couple qui boosteront le désir !

      Si le terme d’érotisme parle à tout le monde, peu de personnes sont véritablement capables de le définir. Point de convergence entre la séduction et l’acte sexuel, l’érotisme n’est pas à confondre avec la pornographie. Car si la pornographie montre tout, l’érotisme, lui, suggère. Il suggère tout ce qui atrait à l’acte sensuel, à l’amour physique et à la relation sexuelle de manière glamour et pleine de charme. Le terme « érotisme » est d’ailleurs issu du grec « Eros », Dieu de l’amour. Érotisme : du livre érotique aux films érotiques L’érotisme est une source d’inspiration inépuisable pour la peinture, la photographie, la littérature ou bien le cinéma… Art, culture et érotisme font d’ailleurs souvent bon ménage, comme peut en témoigner le succès du livre érotique Fifty shades of grey, véritable best-seller littéraire de ces derniers mois. Le cinéma trouve lui aussi son inspiration dans l’érotisme. On peut citer le célèbre long-métrage Emmanuellefilm érotique français réalisé par Just Jaeckin en 1974 et adapté du roman éponyme d'Emmanuelle Arsan qui reste aujourd’hui l’œuvre de référence en matière de films érotique. Érotisme : rêve érotique, fantasme érotique et jeu en couple Rien de mieux que l’érotisme pour pimenter sa vie de couple… Grâce à un geste, un mot, une intonation de voix, une bretelle de soutien-gorge qui tombe ou bien la lisière d’un bas légèrement visible, l’érotisme naît, suggère l’acte sexuel et peut provoquer le désir chez le partenaire. L’érotisme est d’ailleurs la base de tous les jeux de couple, du simple « dés coquin » aux huiles de massages parfumées ou à la peinture comestible pour le corps… L’érotisme a également une place importante dans le domaine du rêve, parfois seul endroit où nos fantasmes érotiques les plus fous peuvent se réaliser. Mais il arrive aussi que l’on fasse des rêves érotiques qui au premier abord ne semblent pas représenter l’un de nos fantasmes et dont le sens nous échappe complètement ! Bien sûr, le rêve n’est pas à prendre au premier degré… Pratiques sexuelles, lingerie sexy, préliminaires, rêves, fantasmes… L’érotisme possède de multiples facettes et peut s’exprimer de nombreuses manières. Pour tout savoir del’érotisme et de ses nombreux visages, découvrez vite notre dossier ! extre Marie Claire
    • 0
    • 0
    • Aucun Sujet

    • Les 7 rêves érotiques les plus courants (et ce qu’ils signifient réellement)

      Faire des rêves érotiques ? Rien de naturel ! Mais encore faut-il savoir ce qu’ils signifient réellement.

      La signification des rêves fait couler beaucoup d’encre depuis des générations. Mais qu’en est-il des rêves érotiques ? Décryptage des 7 rêveries caliente les plus courantes avec Anna-Karin Bjorkland - experte des rêves et auteure de nombreux ouvrages - qui s’est confiée à l’édition britannique de Marie Claire.

      • Avoir des relations sexuelles avec un ami  

      “ La majorité d'entre a déjà rêvé d'avoir des relations sexuelles avec un ami à un moment donné de sa vie”, rappelle Anna-Karin Bjorkland. Oui, même vous. “Cela ne signifie pas que vous avez envie de cette personne”. En réalité, ce rêve découle d’un trop-plein émotionnel qui se transforme dans la nuit en pulsion sexuelle. Bon parfois (mais rarement), cela peut aussi être le signe que votre ami pourrait être bien plus que ça.

      • Avoir des relations sexuelles avec un ex  

      “Comme pour l’ami, rêver d’avoir des relations intimes avec un ex ne signifie pas que vous avez des regrets, ni que vous êtes toujours attiré par elle/lui”, rassure Anna-Karin Bjorkland. Ce type de rêves serait en réalité des résurgences de vos souvenirs. Ainsi, il suffit d’avoir une réminiscence dans la journée pour rêver de son ex. Et comme pour le type de rêve précédent, cela peut aussi dire finalement que vous avez un regain d’intérêt pour cet ex.

      • Avoir une relation avec une personne du même sexe

      ”La psychologie jungienne explique que nous avons tous les aspects à la fois féminin et masculin en nous”. Ces deux aspects nous rendent heureux dès lors qu’ils sont équilibrés. “Le côté féminin d'un homme est appelé son "anima", et côté masculin d'une femme est son «animus»”, explique Anna-Karin Bjorkland. Avant de poursuivre : “Une rencontre sexuelle avec une personne du même sexe peut signifier qu'il est temps d'embrasser ce côté de vous.”

      • Avoir une relation sexuelle avec votre boss

      Le sexe au travail fait énormément fantasmer. Mais rêver de coucher avec votre patron signifie rarement que vous avez une attirance pour lui. En effet, il semble que ce type de rêves érotiques fassent appel à votre inconscient et que c’est le signe que vous souhaitez évoluer dans votre statut professionnel. Ainsi, vous souhaitez - de manière tout à fait symbolique - vous “rapprocher” de votre patron.

      • Avoir des relations sexuelles avec un collègues de travail

       D’après Anna-Karin Bjorkland, “les rêves sexuels sont la plupart du temps une marque d’attention sur vos qualités intérieures”. Ainsi, quand cela se rapporte à un collègue de travail, cela traite de vos qualités professionnelles mais aussi de celles que vous appréciez chez vos collaborateurs. Ce type de rêves peut également avoir valeur de volonté

      • Avoir un orgasme très (très) intense

      « Notre désir sexuel est la force créatrice de l'univers et éprouver un orgasme intense est la récompense pour cultiver votre pouvoir”, décrypte Anna-Karin Bjorkland. “Un orgasme intense dans un rêve survient souvent quand vous vous sentez bien, au dessus de tout, libre et sensuellement équilibrée”, poursuit-elle.

      • Ne pas réussir à atteindre l’orgasme

      "L'incapacité à atteindre l’orgasme pourrait symboliser une frustration que vous rencontrez actuellement dans votre vie”, explique la spécialiste. Émotions contradictoires, volonté d’obtenir quelque chose … autant de sentiments ambigus qui vous font rêver de la panne sexuelle.

    • 6
    • 6
    • il y a 1 an et 8 mois

       Web-admin

    • mon goût pour l’exhibition

      Une étude sociologique sur les comportements des utilisateurs des outils du Web 2.0 relativise l'exposition de soi sur Internet.

      Certes, sur Facebook, vous avez 347 amis. Mais qui sont-ils ? Comment les avez-vous choisis ? Auraient-ils été vos amis hors réseaux sociaux ? Que leur mo'ntrez-vous de vous ? Une étude sociologique se rapportant au niveau d'exposition des internautes sur les supports du Web 2.0 (blogs, réseaux sociaux, sites de partage de vidéos, etc.) tente quelques réponses.Elle a été menée par la société de conseil faberNovel, Orange Labs et la Fondation pour l'Internet nouvelle génération (Fing). Les résultats présentés ce mardi 1er décembre au matin tranchent un peu avec les discours habituels sur l'exhibitionnisme et le manque de pudeur. Le Web 2.0, au contraire, prolonge la vie physique, on communique essentiellement avec ceux que l'on connaît déjà et on fait attention à ce que l'on dit et à ce que l'on montre.Réalisée en ligne selon un mode opératoire assez original, conçue comme un jeu et sans échantillon prédéfini, Sociogeek (c'est le nom de l'étude) se base tout de même sur les réponses de 11 000 personnes, âgées en moyenne de 28 ans. ' En aucun cas, cette étude n'est orthodoxe et elle est à interpréter avec prudence ', avertit Stéphane Distinguin, directeur de faberNovel (et lauréat du trophée 01net.pro 2008).On aimerait, par exemple, voir ce que l'étude donnerait sur une population de jeunes adolescents. Si elle n'est pas représentative des comportements de la population française sur le Web, cette étude donne quelques nettes tendances.Grosso modo, l'étude, qui se déroule en ligne, présente plusieurs séries de photos dans diverses catégories et demande à l'internaute de choisir celles qu'il publierait sur son profil. Elle soumet ensuite plusieurs critères et éléments de profil sur lesquels le testeur doit se prononcer. Assez nettement, il apparaît que les internautes rechignent à se montrer sous un jour négatif. Peu de photos ' trash ' (ivresse, blessures, hospitalisation, défauts physiques). Mais aussi peu de clichés où l'internaute est en colère, malade ou triste. ' On cache la tristesse, c'est encore plus tabou que des photos d'enfants dénudés ', note Dominique Cardon, sociologue à Orange Labs. La fracture sociale persiste L'exhibition sexuelle, ou simplement corporelle, n'est pas non plus très prisée. Les répondants sont aussi plus enclins à se montrer entre amis ou en couple qu'avec leur famille. Si exhibition il y a, elle est dans la faculté des internautes à se mettre en scène (déguisements, grimaces, cadrage fantaisiste des photos...), et on la trouve plus sur MySpace que sur Facebook. ' On veut se montrer cool, festif, avec des amis ', résume Dominique Cardon.Sans originalité, les internautes citent la photo comme le premier critère aidant à se faire un avis sur un profil membre d'un site communautaire. Le dernier étant le statut (sur Facebook ou sur les messageries instantanées, par exemple). Entre les deux, rien que du classique : goûts littéraires et cinématographiques, diplômes, profession, loisirs, etc. Pour faire simple, si vous êtes beau, cultivé et photographe de profession, vous allez vous faire plus d'amis sur Facebook qu'un consultant fan de tuning de voitures ou qu'une caissière de Monoprix.Plus étonnant, en revanche, l'étude n'établit aucune ' corrélation entre la fréquence d'usage des réseaux sociaux et le niveau d'exposition de soi, ajoute Daniel Kaplan, délégué général de la Fing. Nous avions comme idée de départ que le Web 2.0 provoquait l'exposition. L'idée s'est révélée fausse. En revanche, il existe des stratégies de recherche de contacts qui poussent à s'exposer. 'L'étude montre un autre phénomène, que l'on ne s'attendait peut-être pas à voir surgir là, la fracture sociale. Les comportements varient nettement selon le niveau d'études. ' Moins vous êtes diplômé, plus vous acceptez les sollicitations et essayez d'attirer des "amis". Cela correspond à la constitution d'un capital social ', estime Dominique Cardon. C'est peut-être cela l'enseignement principal de Sociogeek : Facebook ou pas, les vieux clivages ont la vie dure. Alors si vous voulez atteindre les 347 amis avec votre brevet des collèges, il va falloir ramer un peu...

    • 0
    • 0
    • Aucun Sujet

1 sujet (sur un total de 1)

Vous devez être connecté pour créer de nouveaux sujets.

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2019 KLEO Template a premium and multipurpose theme from Seventh Queen

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account